Le sommeil si précieux

chien_réveil.jpg
Le sommeil est précieux :

Le sommeil est indispensable pour notre santé physique mais aussi pour notre santé et notre équilibre psychique. Nous avons tous besoin de dormir : que nous soyons de gros dormeurs (8 à 10 h par nuit) ou de petits dormeurs (4 à 6 h), l’essentiel est d’avoir un sommeil de bonne qualité et réparateur.

Les Français dorment en moyenne 6h 55 minutes par nuit et nous consacrons un tiers de notre vie à dormir. Par contre nous dormons de moins en moins car ces dernières décennies ont véhiculé une image négative du sommeil, vécu comme une perte de temps. Pourtant les médecins estiment que nous sommes plus d’un tiers à avoir une dette de sommeil (en particulier les 15-19 ans) et que nous avons atteint la limite de nos capacités d’adaptation.

Les 6 stades de sommeil chez l’adulte :

Nous traversons ces 6 stades environ 4 à 6 fois par nuit. Notre organisme suit notre horloge biologique qui fonctionne sur un rythme de 25 heures. C’est cette horloge biologique qui nous envoie les signaux d’endormissement ou de manque de sommeil : baillements, baisse de la température corporelle et du rythme cardiaque, yeux qui piquent, sécrétion de l’hormone de l’endormissement : la mélatonine.

Le rôle du sommeil :

  • Mémoire : pendant le sommeil sont transférés l’apprentissage et les informations dans des zones de stockage,

  • Nettoyage du cerveau, les toxines sont éliminées,

  • Rééquilibrage du système hormonal et des gènes via l’hypothalamus (structure du système nerveux central) et l’hypophyse (glande endocrine),

  • Régulation du métabolisme (renouvellement des cellules et fabrication de muscles)

  • Renforcement et équilibre du système immunitaire,

  • Régulation des hormones du stress.

Une privation de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité entraîne donc des troubles physiques, de métabolisme, des fonctions cardio-vasculaires et d’immunité sans parler des répercussions sur la vie professionnelle, sociale et affective.

Conséquences d’un manque ou d’un mauvais sommeil :

  • prise de poids, diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension artérielle, troubles gastro-intestinaux, maux de tête,

  • baisse du système immunitaire (augmentation de la sensibilité aux infections virales)

  • dépression, baisse de motivation,

  • difficultés d’apprentissage, décrochage scolaire,

  • soucis professionnels,

  • mauvaise qualité de gestion des émotions et du stress,

  • soucis familiaux, baisse de la sociabilité,

  • peau terne, ongles cassants, rides plus marquées,

  • somnolence au volant, première cause d’accident sur autoroutes.

Les principaux troubles du sommeil sont :

  • l’insomnie ponctuelle ou chronique (difficulté d’endormissement ou réveils nocturnes)

  • l’apnée du sommeil : respiration réduite ou interrompue pendant 10 à 30 secondes des dizaines ou des centaines de fois par nuit,

  • le phénomène « des jambes sans repos »,

  • le bruxisme : grincement nocturnes des mâchoires,

  • le somnambulisme,

  • l’hypersomnie : envie irrésistible de dormir n’importe où, n’importe quand.

Des médecins et des cliniques du sommeil peuvent vous aider par des médicaments ou des groupes de sommeil.

Et restons positif car de nombreuses astuces et méthodes comme la sophrologie existent et permettent de ré-apprivoiser naturellement son sommeil.

Featured Posts