Le Lâcher-Prise


Foggy Pier

Que signifie pour vous le lâcher prise ?

Est-ce un concept synonyme de se relaxer, d’être zen, de savoir se détendre ?

Imaginer un instant cette situation :

Il est 8h15 vous sortez de chez vous pour prendre votre voiture et conduire jusqu’à un lieu où vous devez passer un entretien pour un emploi qui pour vous est important. Vous arrivez devant votre voiture et vous vous apercevez qu’un des pneus est crevé.

Quelle est votre première réaction ? Que faîtes –vous ?

Etes-vous submergé(e) par des émotions (colère, énervement, tristesse) car vous ne voulez pas que ce pneu soit crevé, vous ne l’acceptez pas ? Combien de temps cela dure-t-il ?

Au contraire acceptez-vous immédiatement le fait qu’un pneu peut crever et définissez-vous ensuite votre priorité et votre objectif et ensuite les moyens à mettre en place pour atteindre votre objectif ?

Lâcher-prise ce n’est pas renoncer ni abandonner, loin de là !

Nous sommes plus ou moins habitués à tout maîtriser dans nos et à anticiper les situations futures pour nous rassurer, pour être à l’aise dans un cadre défini. Vous avez d’ailleurs peut-être expérimenté des situations que vous voulez à tout prix contrôler jusqu’au bout, à n’importe quel prix et ce parfois jusqu’à l’épuisement. Le contrôle est l’opposé du lâcher-prise.

Le lâcher-prise pourrait se définir d’après moi par accepter ce que l’on ne peut pas changer et surtout par cesser de vouloir tout contrôler. Choisir la voie du lâcher prise c’est réaliser que nous sommes la seule personne sur laquelle nous avons du contrôle car nous pouvons déterminer ce qui nous appartient et ce qui ne nous appartient pas.

Qu’il est apaisant d’accepter ce que nous sommes avec nos forces mais aussi nos faiblesses !

La sophrologie par ses techniques corporelles nous apprend à être plus dans notre corps, à écouter nos sensations et donc à vivre moins dans le mental et moins dans le contrôle. Nous apprenons aussi à vivre pleinement l’instant présent, à relativiser et donc à profiter de ce que nous vivons de positif sans toujours anticiper. Nous nous rendons compte au fur et à mesure de la pratique que nous possédons toutes les ressources en nous et nous ressentons de moins en moins le besoin de tout maîtriser. Enfin la sophrologie nous aide à savoir que lâcher et comment le lâcher pour reprendre le seul contrôle nécessaire : le contrôle de sa vie !

Featured Posts
Recent Posts